Collages











 The collages part of my blog includes pictures made from the 90’s until now, with periods of silence.
 Some of them were created page after page on notebooks as the days went by. They can be seen as sort of letters or fantasies intended for close friends, lovers or even strangers who stimulated my imagination by briefly crossing my life.
 Some others made in the 90’s, like Heartbeat, are rather focused on motion, rhythm and how pieces of pictures can be rearranged to give the illusion of a movie sequence.
 All of them deal with some recurrent themes ‒ the perception of the body, anxiety, loneliness, sensuality ‒, mixing them in an endless mysterious story.
 The collages shown on this blog have all been made from simple raw material. They are something basic produced with paper scissors and a glue stick. My thanks to Vincent Noti for the very beautiful job he has been doing by translating them into this new and glistening virtual material.
 I am registered in the artists directory of Kolaj magazine.
 Some of my collages can be seen in the 10th and 11th issues of Le Bateau magazine. 

 Les collages de ce blog intègrent des images réalisées depuis les années 90 jusqu’à aujourd’hui, avec des périodes de silence.
 Certains ont été créés sur des carnets, page après page, au fil des jours. On peut les voir comme des sortes de lettres ou de fantasmes destinés à des amis proches, des amants ou même des inconnus qui croisèrent brièvement ma vie, tels que je les ai imaginés.
 D’autres, comme Pulsation, réalisé dans les années 90, se concentrent sur le mouvement, le rythme et la manière dont des fragments d’images peuvent être réassemblés pour créer l’illusion d’une séquence de film.
 Tous explorent des thèmes récurrents ‒ la perception du corps, l’angoisse, la solitude, la sensualité ‒ qu’ils mêlent en une mystérieuse histoire sans fin.
 Ils sont au départ une matière brute, quelque chose d’assez simple fabriqué avec du papier, des ciseaux et un bâton de colle. Je remercie Vincent Noti pour le très beau travail qu’il fait en les transposant en un nouveau et chatoyant langage visuel.
 Je suis enregistrée dans l'annuaire du magazine Kolaj.
 Certains de mes collages sont visibles dans les numéros 10 et 11 du magazine Le Bateau.


 Laure Anders